BMW R1100‎ > ‎moteur‎ > ‎

cylindre - piston - culasse

 
vu de l'extérieur ce n'est pas beau 














 

mais à l'intérieur ça a l'air d'aller
à première vue rien de surprenant à l'intérieur de la culasse
   









le cylindre à l'aspect extérieur très moyen semble très bien vu de l'intérieur
  

le piston montre des traces d'usure/glaçage sur sa partie basse

le jeu des segments est hors standard mais inférieur à la limite d'usure

je fais vérifier et mesurer les jeux par "Rectif 12000" qui avait déjà fait du bon travail sur mon XS650.
Verdict: tout va bien, jeu pistons-cylindre, culasse avec siège, guide, queue de soupape sont ok. 
il faut seulement 
- changer les segments
- passer un coup de rectification sur les soupapes et sièges de soupapes
  pour partir avec un moteur comme neuf. 

pour l'esthétique l'ensemble doit passer au microbillage en préparation à la peinture. 
malheureusement les billes rebondissent et ne décapent pas, la peinture ne part pas.

préparation au sablage
assemblage cylindre - joint culasse - culasse - joint - couvre culasse entre une planche et une grosse rondelle en caoutchouc, le tout serré par une tige fileté, des rondelles et écrous.
 
  

tous les espaces creux et toutes les ouvertures sont bourrés avec des chiffons pour réduire la quantité de sable qui pénètre et éviter que la projection des grains endommage des faces fonctionnelles à l'intérieur.

plusieurs essais de sablage n'ont pas donné de résultat satisfaisant. quand on insiste un creuse des cratères, autrement le sable rebondit sur la peinture sans parvenir à la faire partir en douceur.

la dernière solution pour rendre un peu de lustre à ce moteur c'est l'huile de coude soutenue par la brosse simple ou rotative et le grattoir. et ça marche!

assemblage des culasses après
- nettoyage sièges
- retouche soupapes et queues de soupapes

  



Comments