Yamaha XS 650‎ > ‎

apprivoiser le XS

j'apprends à apprivoiser cette mécanique sous deux aspects

la conduite

pour le motard d'aujourd'hui une moto de 1980 et un moteur 650 cm² n'a pas vraiment de quoi donner des frissons au niveau des sensations de conduite. pour moi, habitué aux freins tambour, aux "accélérations" pépère, à une suspension presque rigide c'est une révélation. j'approche la nouvelle conduite avec énormément de respect et essaye de ne pas m'enivrer de ce gain en même temps puissance et de réserves de sécurité. après un certain nombre de frayeurs, y compris deux petites chutes, je commence tout juste en 2011 à saisir quelques finesses du pilotage grâce avant tout aux conseils de mon pote Yoman.

la technique

après la première mise en route il y à toujours des pépins qui surviennent parce que
-     j'ai sous-estimé l'importance d'un détail
-     la mécanique continue à se dégrader
l'avantage est que plus le temps passe plus ça devient facile. avec les interventions successives les désassemblages qui prenaient deux jours au départ se font en une heure.

moyens et gros pépins rencontrés:
-    casse crabot de 5me (2010) -


ça n'immobilise pas la moto car il en reste deux mais le fragment aurait pu causer des dégâts importants. j'ai eu de la chance car le morceau est allé bloquer l'engrenage du démarreur ce qui m'a permis de m'en rendre compte. je prévois de faire la réparation un jour ... en attendant l'occasion j'achète la pièce de rechange et en profite pour allonger la 5me un peu.



    carburateur (2009 - 2011) - 

un long et pénible apprentissage. flotteurs qui coincent en position haute ou basse, donc pas de carburant ou du carburant sur les chaussures et le pneu. à force de monter et démonter j'ai généré la panne la plus bête qui me soit arrivé jusqu'à ce jour: j'ai tellement usé une durite d'essence que j'ai fini par la boucher - et j'ai cherché un moment pour trouver.




    axe du bras oscillant (11/2011) - 

dis donc la pompe à graisse fait seulement semblant de bourrer l'axe, en réalité il tourne de plus en plus à sec et finit par s'user. ça donne beaucoup de jeu au train arrière et ce n'est pas bon du tout. j'ai eu de la chance de ne pas tomber.



fini de jouer il faut réparer

gros travaux en perspective - je vais essayer d'arranger tout ce qu'il me déplaît sur mon XS. c'est ce qui va devenir mon premier "projet".